Retour sur la réunion du PLU de Megève du 10 octobre 2016.

La mairie a provoqué une réunion interprofessionnelle de l'immobilier pour présenter le nouvel architecte conseil de la commune et préciser un nouvel esprit de travail concernant les nouveaux projets immobiliers. Il ressort des lois nationales que le COS (coefficient d'occupation au sol) a disparu. Les élus et les techniciens de l'urbanisme ont précisé qu'il ne fallait pas interpréter ceci comme un blanc seing à la densification à outrance.

A cette fin, une politique de consultation en amont avant le dépôt de projet, est mise en place dans un esprit de dialogue pour fixer ce que la commune acceptera au coup par coup en considérant le bâti existant, la zone, l’harmonie, la cohérence architecturale.

Les règles applicables de prospect, hauteur... ne sauraient justifier leur application maximale débridée.

Les acteurs immobiliers présents ont reçu le message et gageons qu'il en sera de même pour ceux qui sont extérieurs à Megève : charge à la municipalité de leur imposer le même discours.


Écrire commentaire

Commentaires : 0